Nymphéas noirs / Michel Bussi

Livre

Bussi, Michel (1965-....). Auteur

Edité par Pocket. Paris - 2013

A Giverny, Jérôme Morval, chirurgien ophtalmologiste, est retrouvé assassiné près de la rivière de l'Epte. Pour Laurent Salignac, fraîchement débarqué de l'école de police de Toulouse, le suspect est tout désigné : c'est Jacques Dupain, mari de la belle institutrice, Stéphanie. La narratrice, une vieille femme, qui connaît la vérité, se confie peu à peu. Prix des lecteurs de Cognac 2011.

Voir la collection «Pocket»

Autres documents dans la collection «Pocket»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Sang famille / Michel Bussi | Bussi, Michel (1965-....). Auteur

Sang famille / Michel Bussi

Livre | Bussi, Michel (1965-....). Auteur | 2018

Le jeune Colin Rémy vit sur l'île anglo-normande de Mornesey. Lui qui se croyait orphelin reconnaît pourtant son père. ­

Gravé dans le sable / Michel Bussi | Bussi, Michel (1965-....). Auteur

Gravé dans le sable / Michel Bussi

Livre | Bussi, Michel (1965-....). Auteur | 2014

La veille du débarquement en Normandie, face à une mort quasi certaine, certains sont prêts à promettre n'importe quoi pour ne pas y aller. C'est ce que découvre Alice Queen, jeune veuve de 20 ans, dont l'enquête l'emmène de la Fr...

Maman a tort : roman / Michel Bussi | Bussi, Michel (1965-....). Auteur

Maman a tort : roman / Michel Bussi

Livre | Bussi, Michel (1965-....). Auteur | 2015

Malone, 3 ans, raconte au psychologue scolaire que sa mère n'est pas sa vraie maman. Contre toute attente, Vasile croit ce petit garçon aux souvenirs fragiles. Il pressent le danger et décide de se rendre au commissariat. Deux jou...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Décevant ! 2/5

    Scotchée par les trois premières pages seulement, pour le reste...égarée (je suis allée jusqu'au bout quand même) et j'ai arrêté les Bussi là ! Il va falloir que je le relise séieusement (mais sans plaisir) pour comprendre l'engouement général suscité par celui-ci ! (je n'aime pas les films tirés des Bussi)

    par Mme BOULET Brigitte Le 24 novembre 2020 à 22:37