Broadway / Fabrice Caro

Livre audio

Caro, Fabrice (1973-....). Auteur

Edité par Editions Gallimard. Paris - 2020

La vie n'est pas une comédie musicale. Une femme et deux enfants, un emploi, une maison dans un lotissement où s'organisent des barbecues sympas comme tout et des amis qui vous emmènent faire du paddle à Biarritz... Axel pourrait être heureux, mais fait le constat, à 46 ans, que rien ne ressemble jamais à ce qu'on avait espéré. Quand il reçoit un courrier suspect de l'Assurance maladie, le désenchantement tourne à l'angoisse. Et s'il était temps pour lui de tout quitter ? De vivre enfin dans une comédie musicale de Broadway ? Après Le Discours, Fabrice Caro confirme son talent unique de prince de l'humour absurde et mélancolique. Avec humour, Benjamin Lavernhe se met dans la peau d'Axel, quarantenaire tourmenté dont les angoisses et l'imagination sans faille nous amusent. Une lecture drôle et saveureuse !

Voir la collection «Ecoutez lire»

Autres documents dans la collection «Ecoutez lire»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Broadway / Fabrice Caro | Caro, Fabrice (1973-....). Auteur

Broadway / Fabrice Caro

Livre | Caro, Fabrice (1973-....). Auteur | 2020

La vie n'est pas une comédie musicale. Une femme et deux enfants, un emploi, une maison dans un lotissement où s'organisent des barbecues sympas comme tout et des amis qui vous emmènent faire du paddle à Biarritz... Axel pourrait ...

Le discours / Fabrice Caro | Caro, Fabrice (1973-....). Auteur

Le discours / Fabrice Caro

Livre | Caro, Fabrice (1973-....). Auteur | 2018

Adrien, quadragénaire déprimé, dîne en famille en attendant désespérément le texto d'une ex-petite amie. Un récit désabusé et ironique sur la solitude. ­

Figurec / Christian de Metter | Metter, Christian de (1968-....). Auteur

Figurec / Christian de Metter

Livre | Metter, Christian de (1968-....). Auteur | 2007

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Hilarant et absurde ! 5/5

    Audiolib : Broadway : Fabrice Caro (dit Fabcaro) Nous faisons beaucoup de voiture, depuis un an : aussi avons-nous décidé d'écouter des livres lus de temps en temps : le premier (bien choisi à la bibli et pour nous à réécouter sans faute ) était Broadway de Fabcaro il y a six mois environ. Vraiment très drôle. Le rire comme je l'aime (comment partir du bout d'une allumette pour décrire la forêt tout entière !) * Résumé du livre : Beau début car le ton, dès le départ, est donné ! l'auteur focalise sur une enveloppe bleue de la CPAM pour le dépistage du cancer colorectal envoyée semble-t-il par erreur, quatre années trop tôt), erreur qui va lui faire penser (à juste titre) que l'heure du bilan a sonné ! Employé de bureau, marié, deux adolescents, notre personnage est un homme normal avec ses ennuis et ses phobies ordinaires. Mais les ennuis s’accumulent : son fils a dessiné deux professeurs dans une posture pour le moins... compromettante, et sa fille, victime d’un chagrin d’amour, lui demande de brûler régulièrement un cierge à l'église. Pour couronner le tout, il redoute quotidiennement de tomber sur son inévitable M. Je-sais-tout-sur-tout de voisin (et son très insistant apéro à venir), en plus, des amis lui proposent d’aller faire du paddle à Biarritz ! Du paddle !!! Horreur, malheur ! Or, le narrateur ne se sent pas à la hauteur de ces enjeux quotidiens ; incapable de parler à son fils, il tente pourtant de flirter avec sa professeure d’anglais. Enfin, comment décliner une invitation à se ridiculiser sur une planche en pleine mer ? Axel repense alors à ses vieux rêves et envisage de disparaître, de s’évaporer, de s’enfuir à Buenos Aires… Ce roman est un concentré d’humour à chaque page, où les situations absurdes et comiques s’enchaînent. Mais le personnage, aussi irrésistible soit-il, possède aussi le recul et la lucidité qui en font non pas un perdant mais un homme attachant, un peu lâche et maladroit, avec un brin de mélancolie. Il choisit à la fois le rire et l’autodérision comme seuls vrais remèdes à la fatalité. Autodérision qui en fait une trouvaille littéraire jubilatoire ! Mon avis : Vraiment très drôle. Le rire comme je l'aime (comment partir du bout d'une allumette pour décrire la forêt tout entière !) ou de l'art d'écrire un livre dans un monde où il ne se passe rien ! J'en redemande et vais lire ou écouter tous ses livres ! Promis, je vous tiens au courant. Cela faisait longtemps que j'avais envie de rire comme ça ! Succès très amplement mérité ! Merci Fabcaro!! Broadway a remporté le Prix Joseph à Montpellier en 2020. * Quelques citations : Elle tient dans ses bras un bébé, il se dégage une infinie douceur de cette statue, le regard que je suppose être sa mère est d’une tendresse palpable, elle ignore encore que quatorze ans plus tard, il dessine des levrettes. * « Mets-la-moi » Comment en est-on arrivé là ? Je ne peux pas croire que c'est mon Tristan à moi qui ait commis une horreur pareille. Le même Tristan qui, tous les ans à Noël, criait de joie en découvrant sa boîte Playmobil, moi assis par terre en tailleur dans sa chambre tentant laborieusement d'assembler les pièces et lui, sautant tout autour des morceaux éparpillés sur le sol, entamant ses scénarios alors même que je n'en étais qu'aux fondations, des scénarios faits de pirates, de trésors enfouis et d'îles mystérieuses, quand tout à coup : mets-la-moi. Comment est-on passé des pirates à mets-la-moi ? Par quel mystérieux processus hormonal, subitement, passe-t-on de l'envie de carte aux trésors à celle de dessiner deux masses informes en train de copuler ? Playmobil, en avant les histoires. * Alors que je me gare dans l'allée, mon voisin, monsieur Boyer, est en train de ramasser des feuilles. Il ramasse des feuilles toute l'année. A l'automne d'accord, mais comment fait-il pour ramasser des feuilles les autres mois de l'année ? Je le soupçonne de se faire livrer des feuilles mortes pour pouvoir les ramasser et trouver ainsi un sens à sa retraite - voire à sa vie. * Il est indiqué sur le porte-chandelier le tarif pour un cierge, un ou deux euros, et je me demande si la prière a statistiquement plus de chances d’aboutir si l’on donne deux euros plutôt qu’un. * Béatrice et Anna étaient collègues de travail avant d'être amies, Denis est donc devenu mon ami par procuration, une sorte de bel-ami. * … et l’onde se propage jusque sur la plage où des gens me prennent en photo avec leur portable, c’est un véritable raz de marée, un triomphe, une apothéose, moi debout sur mon paddle, et les feux de Broadway illuminent mon visage radieux sous un ciel bleu Juan-les-Pins * La lecture et autres livres : A noter l'excellente lecture de Benjamin Lavernhe, le jeune marié bouffi d'orgueil dans "Le Sens de la Fête", de E. Toledano avec J.P. Bacri. Bravo à lui pour cette formidable lecture ! Fabrice Caro vient du monde de la BD : fort du succès de Broadway, il a également écrit 2 autres romans : Figurec (repris en BD par Christian de Metter) et Le Discours et, sous le pseudo de Fabcaro, les BD suivantes : Zaï,Zaï, Zaï, Zaï, (5 fois primé) Open Bar, La Bredoute, Formica, Moins qu'hier plus que demain, Et si l'amour, c'était aimer ? Talk-show, La Clôture, Conversations et Carnet du Pérou. Comme quoi la BD peut aussi mener au roman !

    par Mme BOULET Brigitte Le 12 octobre 2021 à 16:47