Le mystère du grain de blé / Jean-François Rottier

Livre

Rottier, Jean-François (1954-....). Auteur

Edité par Succès du livre. Paris - 2008

L'auteur, fils d'un prêtre et d'une femme légère, propose le récit romancé de son enfance. Il a temporairement été abandonné par sa mère et recueilli par une famille de notables du Nord qui lui a offert une éducation. Au-delà de l'histoire de ses parents et de son enfance bafouée, se dessine l'histoire d'une résilience nécessaire pour vivre avec son passé et trouver ses repères.

Voir la collection «Succès du livre collection»Voir la collection «Succès du livre. Confort»

Autres documents dans la collection «Succès du livre collection»Autres documents dans la collection «Succès du livre. Confort»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Le mystère du grain de blé 5/5

    Un roman autobiographique de Jean-François Rottier Sa vie est un vrai roman, même si son livre est autobiographique. Cette vie commence de manière très surprenante ! Sa mère d'abord : une fille d’épicier volage rêvant de quitter son bocage normand au sortir de la guerre pour monter à Paris 2) son père ensuite : un prêtre ayant «fauté» avec la mère du narrateur, est devenu totalement inaccessible à son fils, ce que le jeune homme regrettera tout sa vie ! Marie-Ange Lemonnier, compagne du prêtre puis plus tard d’un chirurgien mort dans un accident de voiture, triche avec son identité, maquille son passé, avide de gravir les échelons de la bonne société, successivement assistante sociale, prostituée, puis diseuse de bonne aventure, Le jeune femme a eu trois fils de pères différents, dont l'aîné, l'auteur, qui a choisi de conter leur histoire. Le narrateur a dû être temporairement abandonné par sa mère. Il a eu la chance d'être recueilli par une famille de notables du Nord, les Dorin, qui lui ont offert une belle éducation. Au-delà de ce récit d’enfance bafouée se dessine aussi la formidable histoire d’une résilience : comment vivre avec un tel passé, comment trouver ses repères quand on est le fruit d’une alliance incongrue entre un prêtre et une femme aux mœurs légères, que l'on est à la fois fils de saint et démon, lorsque l'on a vécu dans les ors d’un château puis connu la misère, souffert de faim et de froid ? J'ai beaucoup aimé ce roman-biographie. L'auteur a une belle plume fluide et convaincante. A aucun moment, le lecteur ne se lasse... L'intrigue familiale est captivante.... sa quête existentielle aussi... La vie du narrateur est déroutante de bout en bout. Fils d'un prêtre et d'une mère instable, élevé tour à tour dans la pauvreté, puis dans l'extrême confort et l'opulence, puis partagé ensuite régulièrement entre les deux milieux... comment s'y retrouver;? Ses deux frères, eux, seront élevés par leur mère. Il a aussi une fratrie d'adoption dans la famille aisée et une seconde mère qui l'aimera comme ses enfants. Passer régulièrement d'un milieu social à l'autre est rude pour le jeune garçon. Les valeurs qui lui sont transmises sont toujours méprisées et réfutées par l'autre famille. Il est souvent jalousé et frôle aussi parfois la délinquance... Difficile de se faire sa juste place dans la vie dans de pareilles conditions... Heureusement le livre se termine sur une belle note d'espoir, car il finira tout de même par trouver sa place dans la société, et quelle place !

    par Mme BOULET Brigitte Le 21 octobre 2020 à 12:23