printemps à Tchernobyl (Un) / Emmanuel Lepage

Livre

Lepage, Emmanuel. Auteur

Edité par Futuropolis. Paris - 2012

E. Lepage a 19 ans quand se produit la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, en avril 1986. Il regarde, incrédule, les informations à la télévision. En avril 2008, il se rend à Tchernobyl pour rendre compte, par le texte et le dessin, de la vie des survivants et de leurs enfants sur des terres hautement contaminées. Grand prix de l'affiche (Quai des Bulles 2012).

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Brésil : fragments d'un voyage. [I] / Emmanuel Lepage, Nicolas Michel | Lepage, Emmanuel (1966-....). Auteur

Brésil : fragments d'un voyage. [I] / Emmanue...

Livre | Lepage, Emmanuel (1966-....). Auteur | 2003

La lune est blanche / François & Emmanuel Lepage... | Lepage, François (1970-....). Auteur

La lune est blanche / François & Emmanuel Lep...

Livre | Lepage, François (1970-....). Auteur | 2014

Emmanuel Lepage a participé, en tant que chauffeur du convoi, au raid de ravitaillement de la base Concordia, située au coeur du continent antarctique. Son frère François, reporter-photographe, l'a accompagné. Ils témoignent de ce...

Les voyages d'Ulysse / scénario Emmanuel Lepage et Sophie Michel | Lepage, Emmanuel (1966-....). Auteur

Les voyages d'Ulysse / scénario Emmanuel Lepa...

Livre | Lepage, Emmanuel (1966-....). Auteur | 2016

Jules Toulet, artiste de la fin du XIXe siècle, a perdu Anna, sa muse. Errant dans Istanbul, il tente de retrouver la flamme créatrice de sa jeunesse. Il embarque sur l'Odysseus, mystérieux navire mené par le capitaine Salomé. Cet...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Un printemps à fort risque.... 4/5

    Incontournable BD documentaire relatant le vécu de l'auteur dans la zone sinistrée de Tchernobyl en 2008. Elle fait un superbe complément à la série Tchernobyl car elle est axée autour de la vie après la catastrophe. Les moments forts de la BD sont en parfaite synergie avec les émotions d'Emmanuel Lepage. On arrive à sentir sa frustration de ne pas réussir à mettre en évidence ce tueur invisible qui est la radioactivité, et cependant son dessin et les couleurs sombres rappellent cadre après cadre que ces forêts magnifiques et verdoyantes ou ces lacs miroirs cachent encore un niveau de radioactivité meurtrier. Les toutes dernieres pages sont selon mon humble avis moins construites que le reste de la BD et donnent parfois l'impression de l'imprecis et la ligne directrice se perds. Tout compte fait il s'agit d'une BD agréable à lire et que vous rappelerai qu'une épidémie tel que le Covid n'est rien face à une catastrophe nucléaire et ses conséquences à très (très) long terme.

    par Claude-Martin Brito Le 30 janvier 2021 à 13:32