Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des lecteurs

  • Retourner à la mer (R. Haroche) 4/5

    Retourner à la mer de Raphaël Haroche (Prix Boncourt de la nouvelle, 2017) * Un colosse vigile dans les salles de concert, une strip-teaseuse au ventre couturé de cicatrices partagent une histoire d’amour… L’employé d’un abattoir sauve un veau de la mort et le laisse seul dans l’usine fermée pour le week-end. A sa sortie de l’hôpital un homme part dans le sud se reposer avec sa vieille maman. Trois adolescents livrés à eux-mêmes entendent un bruit inconnu qui pourrait bien être celui de la fin du monde. Tous ces personnages prennent vie en quelques pages suivent leur pente et se consument. Il suffit d’un contact, peau contre peau, d’un regard, d’une caresse, pour racheter l’humanité. La tonalité est plutôt mélancolique voire sombre, sur des thèmes assez graves comme la solitude, le couple en crise, la maltraitance animale, la vieillesse et la mort Les personnages sont souvent cabossés, malmenés par la vie et en même temps attachants par leur absence de méchanceté, leur émouvante sincérité et leurs tentatives de rachat. Comme dans "le dernier des pères" ,peut-être le plus beau personnage de ce recueil de nouvelles... Il y a aussi de la fantaisie et de l'humour dans "Retouner à la mer". En particulier dans «La plus belle fille du monde" où un jeune homme juif cherche à séduire à tout prix une jeune femme magnifique. Le soir où elle est enfin disposée à lui céder, il découvre qu'elle est une épouvantable antisémite. Doit-il renoncer pour autant ? Raphaël Haroche nous décrit dans un style fin et épuré les états d’âme des êtres malmenés. Les questions qu’il pose au lecteur sont profondes, inattendues, parfois drôles ; elles sont toutefois traitées de telle manière que l’étrangeté ou le tragique touchent au poétique, au sensoriel. autre recueil de nouvelles : Une éclipse, 2021

    Mme BOULET Brigitte - Le 26 février 2022 à 07:23